Logo logotype_decrypt_1

Pas si révolutionnaire…

En réalité, des artistes s’installent au rez-de-chaussée de la Grande Galerie dès l’époque d’Henri IV. Le roi y loge ses protégés. Sous Louis XIV, les membres de l’Académie royale de peinture et de sculpture peuvent exposer leurs œuvres dans le salon Carré et, lorsque la place manque, dans la Grande Galerie. Le Salon de l’Académie attire une foule de visiteurs au Louvre.

Nicolas Langlois, Exposition des ouvrages de peinture et de sculpture dans la Grande Galerie du Louvre au Salon de 1699,

gravure

Le Louvre serait donc un musée dès le 17e siècle ? Un lieu d’expositions temporaires, pas un musée. À l’époque, il faut des collections pour être un musée. Et celles des rois de France, elles ne feraient pas l’affaire ? Oui, s’ils acceptent de les présenter au public. L’idée fait son chemin dans la deuxième moitié du 18e siècle et des travaux d’aménagement sont entamés au Louvre la veille de la Révolution

Hubert Robert, Projet d'aménagement de la Grande Galerie du Louvre,

entre 1785 et 1790, huile sur toile, 46 x 55 cm, Musée du Louvre, Paris. Photo : © 2010 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

Le Louvre a toujours été lié aux artistes, mais c'est au 18e siècle que naît l’idée d’y créer un véritable musée.